Une Saint-Guillaume sous le signe de la guérison

La traditionnelle fête de Saint-Guillaume rassemble chaque année, le lundi de Pâques, à la chapelle Saint-Guillaume à Eygliers, les habitants d’Eygliers bien sûr, mais aussi de Guilleste, de Risoul, de Réotier et de plus loin encore, avec les prieurs du Mont-Guillaume d’Embrun.

Cette année, en ce lundi 2 avril, la messe était présidée par Mgr Xavier Malle, invité par le curé, Mgr Félix Caillet. Les pères André Bernardi (Embrunais et Savinois), Éric Juretig (résidant à Eygliers), Jean-Luc Grizolle (Queyras) et l’aumônier militaire Yann Foutiau concélébraient la messe avec eux.

Saint Guillaume était un berger né sans main droite. Selon la tradition, il se réveilla un matin doté de sa main manquante, pour que les moines crussent enfin en ce qu’il s’évertuaient à leur dire depuis la veille : que la montée des eaux due à l’orage en cours menaçait monastère et villageois.

À la mort de saint Guillaume, sa main venue du ciel refusa de rester inhumée. On la plaça dans une chasse en argent. Elle est dite avoir accompli des miracles depuis lors…

C’est sous cet auguste patronage que Mgr Félix Caillet a reçu le sacrement des malades des mains de Mgr Xavier Malle après l’homélie, Mgr Félix Caillet devant être hospitalisé pour une dizaine de jours à partir du surlendemain.

Nous souhaitons à Mgr Félix Caillet un prompt rétablissement et un heureux retour parmi ses paroissiens.

Histoire de saint Guillaume, de la chapelle, du pèlerinage, de la fête patronale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réponse à “Une Saint-Guillaume sous le signe de la guérison”

  1. Bon rétablissement, cher Félix ! Reviens-nous en forme en ce temps de « résurrection » !